Partenaires

CNRS Ecole pratique des hautes études
Université Paris 1 Université d'Aix-Marseille



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Les rencontres > 2011 > Tripoli, port de mer, port de désert

Création de l’Institut des mondes africains (IMAF)

L’Institut des mondes africains (IMAF) a été créé au 1er janvier 2014, par la fusion de trois laboratoires : le Centre d’études des mondes africains (CEMAf), le Centre d’études africaines (CEAf) et le Centre d’histoire sociale de l’islam méditerranéen (CHSIM).
Le site internet de l’IMAF prend le relai de celui du CEMAf, qui n’est plus mis à jour.

Lire la suite


Tripoli, port de mer, port de désert

25 et 26 novembre 2011

Table ronde, les 25 et 26 novembre 2011, organisée par Rémi Dewière (CEMAf-Université Paris-1) en collaboration avec Amna Abidi (Centre de Recherches d’Histoire Moderne, CRHM, Université Paris-I), Gunes Isiksel (Collège de France) et l’Institut de Recherche sur Byzance, l’Islam et la Méditerranée au Moye Âge (Irbimma, CNRS-Université Paris-I).

Sur inscription : contact.tripoli@gmail.com

Vendredi 25 novembre 2011 ➨ 9 h-17 h 30
CNRS Paris A, 26 rue Paul Bert / Ivry-sur-Seine (94)
Tripoli et ses sources à l’époque moderne
Salvatore Bono (Université de Pérouse) : Tripoli 1510-1911. Historiographie et sources occidentales.
Mauro Nobili (Université de Naples « L’Orientale ») : Britain, Tripoli and Timbuktu : A letter concerning the « Barth affaire »
Nicola Melis (Université de Cagliari) : Tripoli through Ottoman eyes
Francesca di Pasquale (Chercheur et archiviste dans les archives nationales de Tripoli) : Tripoli through the archival lens. Considerations about the avalaible sources on Tripoli’s history
Rémi Dewière (Université Paris 1-CEMAf) : Regards croisés entre deux ports de désert, l’enjeu des sources pour l’étude des relations entre Tripoli et le sultanat de Borno
Tripoli, une ville-frontière ?
Gunes Isiksel (EHESS-Collège de France) : Les modalités de l’incorporation de la Tripolitaine au système administratif ottoman à la seconde moitié du XVIe siècle
Nora Lafi (Zentrum Moderner Orient) : Violence factieuse, enjeux internationaux et régulation ottomane de la conflictualité urbaine à Tripoli d’Occident entre XVIIIe et XIXe siècle
Enaam Sharfeddine (Université de Provence), Les classes marchandes de Tripoli et leurs réseaux commerciaux à la fin du XVIIIe-début XIXe s.
Randi Deguilhem (CNRS-IREMAM) : La structure éducative à Tripoli à la fin de l’époque ottomane

Samedi 26 novembre 2011 ➨ 9 h 30-16 h
Université Paris-I La Sorbonne / entrée 1, rue Victor Cousin / Salle Perroy escalier R / 2e étage
Tripoli, ville nodale, ville de contacts Discutant, Wolfgang Kaiser, CRHMEA
Dominique Valérian (Université Paris 1) : La place de Tripoli dans les réseaux d’échanges à la fin du Moyen-Age
Mahmud Edeek (Al Fateh University-Libya) : Le rôle du port de Tripoli entre les deux rives
Amna Abidi (Université Paris 1-CRHM-EA 127) : L’évaluation quantitative du commerce du port de Tripoli à l’époque moderne
Ali Ben Sassi (Université de Provence) : Le rôle de quelques fondouks de la ville de tripoli d’Occident dans le commerce caravanier
Mohamed El Jetti (Université de Casablanca) : Tripoli de barbarie dans les récits des voyageurs marocains aux XVIIe et XVIIe siècles
Torbjørn Ødegaard (SINAS) : The Tripolitan-Scandinavian relations, ca 1700-1830
Conclusion-débat : Révolutions d’hier et d’aujourd’hui, quelles continuité, quelles ruptures ?