Partenaires

CNRS Ecole pratique des hautes études
Université Paris 1 Université d'Aix-Marseille



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Les rencontres > 2011 > Un vent de liberté ? Histoire et présent au Nord de l’Afrique

Création de l’Institut des mondes africains (IMAF)

L’Institut des mondes africains (IMAF) a été créé au 1er janvier 2014, par la fusion de trois laboratoires : le Centre d’études des mondes africains (CEMAf), le Centre d’études africaines (CEAf) et le Centre d’histoire sociale de l’islam méditerranéen (CHSIM).
Le site internet de l’IMAF prend le relai de celui du CEMAf, qui n’est plus mis à jour.

Lire la suite


Un vent de liberté ? Histoire et présent au Nord de l’Afrique

Jeudi 3 novembre 2011 / 18 h-20 h

Salle Marc Bloch en Sorbonne (entrée par le 17, rue de la Sorbonne, esc. C 2e étage)
Ouvert à tous dans la limite des places disponibles
Un jeudi par mois, 18h-20h

Cycle international de conférences à l’Université de Paris-I sur le « Printemps arabe »

Cycle I : Maghreb

Séance Tunisie
- Mme Kmar Bendana : historienne de la culture et de la vie intellectuelle en Tunisie. Professeur à Université de la Manouba à Tunis.

- Mme Hélé Béji : Écrivain et essayiste. Agrégée de lettres modernes, elle a enseigné la littérature à l’Université de Tunis, puis a travailler à l’Unesco. Fondatrice (1998) et Présidente du Collège international de Tunis.

Présentation

Cycle international de conférences à l’Université de Paris-I sur le « Printemps arabe » organisé par Wolfgang Kaiser, Eric Vallet et Pierre Vermeren.

A la suite des mouvements politiques et sociaux de 2011 dans le Nord de l’Afrique et au Proche-Orient, les historiens de Paris-I, avec le soutien du service des Relations internationales, organisent en Sorbonne un cycle de 6 conférences-débats au cours de l’année 2011-2012.

L’objectif est de donner la parole à des collègues et écrivains des pays du Sud, dans cette situation de bouleversements et de transformations profondes, dont l’issue est incertaine, mais dont les effets de long terme seront, à n’en pas douter, considérables.

Deux cycles de conférences sont prévus :

– un premier cycle consacré au Maghreb au premier semestre, de novembre 2011 à janvier 2012.

– un second cycle consacré à l’Égypte et au Proche-Orient, de mars à mai 2012.

Chaque cycle sera composé de 3 séances auxquelles participeront 2 invités, afin que s’instaure un véritable débat.

Post-scriptum :

Ce cycle est organisé par Pierre Vermeren, Nadine Picaudou et Wolfgang Kaiser, avec le soutien du CEMAf, l’UFR d’Histoire et du programme Sorbonne-Méditerranée de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.