Partenaires

CNRS Ecole pratique des hautes études
Université Paris 1 Université d'Aix-Marseille



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Les rencontres > 2011 > Le régime de l’indigénat et ses métamorphoses. Histoire d’un dispositif impérial répressif

Création de l’Institut des mondes africains (IMAF)

L’Institut des mondes africains (IMAF) a été créé au 1er janvier 2014, par la fusion de trois laboratoires : le Centre d’études des mondes africains (CEMAf), le Centre d’études africaines (CEAf) et le Centre d’histoire sociale de l’islam méditerranéen (CHSIM).
Le site internet de l’IMAF prend le relai de celui du CEMAf, qui n’est plus mis à jour.

Lire la suite


Le régime de l’indigénat et ses métamorphoses. Histoire d’un dispositif impérial répressif

Les 4 et 5 novembre 2011

Journées d’études organisées par Isabelle Merle et Simon Imbert-Vier Avec le soutien de l’IRIS, du CEMAf et de l’EHESS.

L’enjeu consiste à réunir, pour la première fois, des spécialistes qui, depuis une vingtaine d’années, ont fait directement progresser la connaissance sur cet objet d’étude précis. Le « régime de l’indigénat » suscita au début du siècle l’intérêt des juristes dans le cadre du développement de ce qu’on appelait « le droit colonial », discipline qui accompagna la création de l’empire colonial français. Ce domaine, et avec lui l’étude du régime de l’indigénat, perdit son actualité lorsque l’Empire fut démantelé. Restait alors l’intérêt partiel des anthropologues et historiens travaillant sur telle ou telle ancienne colonie, désireux de comprendre localement les effets des réglementations coloniales.

Programme

Vendredi 4 novembre 2011, 9 h-17 h 30

CNRS Paris A, 26 rue Paul Bert / Ivry-sur-Seine (94)

Matinée : Ouverture par Isabelle Merle et Simon Imbert-Vier

- Isabelle Merle (IRIS /CNRS-EHESS), Retour sur le régime de l’indigénat : état de la recherche

Indigénat : genèse d’une loi et controverses

- Discutant : Alexis Spire (CERAPS /CNRS)
- Anne Simonin (IRICE / CNRS, Universités Paris-I et Paris-IV), La diversité des statuts du citoyen : une idée révolutionnaire
- Emmanuelle Saada (Columbia University), « L’indigénat », une généalogie algérienne

Après-midi :

L’indigénat en situation, explorations locales

Discutant : Emmanuel Blanchard (Université de Versailles Saint-Quentin, CESDIP)
- Melissa Chauvin (Master, Département d’histoire, EHESS), La genèse de la loi sur le régime de l’indigénat de 1881 en Algérie
- Alix Héricord-Gorre (Docteur de l’Institut européen de Florence), Le code de l’indigénat comme fictio legis : l’encastrement du maintien de l’ordre colonial en Algérie dans les modalités autochtones de régulation sociales (1881-c. 1920)
- Laure Blévis (Département de Sociologie, Université Paris), L’indigénat, le droit et la violence. Réflexion à partir du texte de Gregory Mann

Samedi 5 novembre 2011, 9 h-18 h

Centre Malher, 9 rue Malher / Paris 4e

Matinée

L’indigénat en situation, explorations locales

Discutant : Didier Guignard (IREMAM)
- Laurent Manière (SEDET), Le Code de l’indigénat en Afrique occidentale française et son application : le cas du Dahomey (1887-1946)
- Simon Imbert-Vier (CEMAf), Particularités du statut de l’indigénat en Côte française des Somalis (1889-1981)
- Uoldelul Chelati Dirar (Université de Macerata, Italie), From la Grande Italia to Mother Ethiopia. Trajectories of Italian Indigenat policies in Erythréa (1890-1952)
- Jean Fremigacci (CEMAf), Le provisoire comme structure de l’État colonial. Le code de l’indigénat à Madagascar, 1901-1946

Après-midi

L’indigénat en situation, l’enfermement

Discutante : Florence Renucci (Centre d’étude judiciaire /CNRS-Lille 2).
- Sylvie Thénault (CHS /CNRS), L’internement en Algérie. Un outil de la panoplie coercitive de l’Etat colonial
- Adrian Muckle (Université de Wellington), L’internement comme pratique coloniale en Nouvelle-Calédonie /Océanie
- Nicolas Fisher (IRIS /CNRS), De la mise à l’écart des indigènes à la mise à l’écart des étrangers : continuité des « camps » ou transformation du traitement des populations ?