Partenaires

CNRS Ecole pratique des hautes études
Université Paris 1 Université d'Aix-Marseille



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Les rencontres > 2011 > Table ronde "L’Occident, la croisade et l’Éthiopie (XIIe-XVIe siècle)"

Création de l’Institut des mondes africains (IMAF)

L’Institut des mondes africains (IMAF) a été créé au 1er janvier 2014, par la fusion de trois laboratoires : le Centre d’études des mondes africains (CEMAf), le Centre d’études africaines (CEAf) et le Centre d’histoire sociale de l’islam méditerranéen (CHSIM).
Le site internet de l’IMAF prend le relai de celui du CEMAf, qui n’est plus mis à jour.

Lire la suite


Table ronde "L’Occident, la croisade et l’Éthiopie (XIIe-XVIe siècle)"

8 avril 2011

LIEU : Cemaf-Ivry / CNRS Délégation Paris-A 27, rue Paul Bert Ivry-sur Seine

Organisée par Benjamin Weber (université de Pau-Pays de l’Adour) et Robin Seignobos (Paris-I-CEMAF) avec le soutien du Centre d’étude des mondes africains (CEMAF-UM 8171)

Présentation

A partir du XIIe siècle, le vaste mouvement que l’on résume sous le nom de croisade incite l’Occident à s’ouvrir davantage au monde, physiquement comme mentalement. Ses implications dans les relations avec les musulmans, les chrétiens d’Orient ou encore les Mongols sont bien connues et ont fait l’objet de nombreux travaux. En revanche, les études récentes consacrées aux liens entre l’Occident et le royaume chrétien d’Éthiopie restent encore rares et fragmentaires.

Il est vrai que la dispersion et la diversité des sources rendent l’analyse de ces connexions délicate. Cette table ronde est d’abord conçue comme une occasion de rencontres et d’échanges pour saisir l’ampleur du phénomène et évaluer ses possibilités d’étude. Elle voudrait aussi jeter des bases pour mieux saisir la place stratégique, politique, économique ou symbolique de l’Éthiopie dans les rapports entre Occident et Islam ainsi que l’extension et les limites de son intégration à l’orbis christianus.

Programme

- 9h Accueil des participants et introduction

Sources et transmission des savoirs

Les textes

- 9h30, Patrick Gautier Dalché (CNRS-IRHT), L’Ethiopie selon Gryphon de Flandres, Martino Segono de Novo Brdo et Pietro Ranzano

- 10h, Jacques Paviot (université Paris XII), L’Éthiopie dans le Voyage d’Outre-mer de Bertandon de la Broquière (1432)

10h30 Questions et débats

11h Pause café

Les sources non-textuelles

- 11h20, Emmanuelle Vagnon (CNRS/BNF – département des cartes et plans), Comment localiser l’Ethiopie : la confrontation des sources antiques et des témoignages modernes au XVe siècle

- 11h50, Claudine Delacroix-Besnier (université de Picardie), Les inscriptions polyglottes de Santo Stefano protomartire au Vatican

12h20 Questions et débats

12h50 Déjeuner au restaurant du CNRS

Voyages et rencontres

Connexions indirectes

- 14h30, Julien Loiseau (IUF/université Montpellier III), Le Caire, nid d’espions. Le sultanat mamelouk et les relations entre l’Occident et l’Éthiopie

- 15h, Robin Seignobos (université Paris-I-CEMAF), L’autre royaume du Prêtre Jean. La Nubie chrétienne et la croisade

15h30 Questions et débats

16h Pause café

Connexions directes

- 16h20, Hervé Pennec (CNRS-CEMAf) La Brève Relation de João Bermudes : un récit de revendications

- 16h50, Benjamin Weber (université de Pau-Pays de l’Adour) Faux et vrais éthiopiens en Occident au XVe siècle : du bon usage des connexions

17h20 Questions et débats

17h50 Conclusion